Dans un monde globalisé, les traductrices et traducteurs jouent un rôle primordial dans le domaine de la communication. Le master de traductologie permet d’acquérir des compétences de traduction ainsi que d’importantes compétences techniques.

un cursus avec un label de qualité

Le master de traductologie de l’Institut de Linguistique Appliquée et de Traductologie (IALT) a reçu pour la première fois en septembre 2009 le label de qualité « EMT European Master's in Translation » de la Direction générale de la traduction de la Commission européenne. Depuis, le master a encore été récompensé deux fois, en 2014 et 2019, pour la qualité de sa formation. Seuls deux établissements de formation en Allemagne (l’Université de Leipzig et l’Université des sciences appliquées de Cologne) ont reçu cette distinction.

Le réseau « master européen en traduction (EMT) » est reformé tous les cinq ans et réunit les établissements d'enseignement supérieur qui remplissent des critères professionnels exigeants définis en commun et répondent aux exigences cruciales du marché de la traduction. Le réseau EMT est basé sur un cadre de compétences qui définit les objectifs du réseau en termes de formation. Ces objectifs ne concernent pas seulement les compétences traductologiques, linguistiques et culturelles des étudiant·e·s, mais aussi le domaine de la technologie ainsi que celui des compétences personnelles, interpersonnelles et en matière de service.

Pour l’IALT, l’affiliation au réseau EMT ne représente pas seulement une reconnaissance, mais aussi une opportunité de se développer en posant un regard critique sur ses propres activités. Les étudiant·e·s et les enseignant·e·s peuvent ainsi toujours acquérir de nouvelles compétences axées sur les exigences du monde professionnel. Cela permet de faciliter l’entrée des étudiant·e·s dans le monde professionnel et de transmettre les compétences nécessaires pour travailler sur le marché actuel de la traduction.

La présentation d’un diplôme universitaire avec qualification professionnelle est nécessaire pour l’inscription à ce cursus. Un diplôme universitaire dans le domaine de la traductologie est un plus, mais n’est pas obligatoire. Si vous pouvez attester des connaissances linguistiques nécessaires sans disposer de licence dans le domaine de la traductologie, vous pouvez également postuler afin de vous réorienter.

Les conditions d’admission spécifiques sont :

  • la réussite au test d’aptitude pour le master de traductologie et
  • l’attestation de connaissances linguistiques pour la langue B sélectionnée (option linguistique dans le domaine principal) et la langue C (domaine optionnel de traduction) correspondant au niveau C1 du Cadre européen commun de référence pour les langues ou un certificat équivalent pour l’anglais, le français ou l’espagnol. Les connaissances linguistiques pour la langue B sélectionnée (spécialité) sont testées dans le cadre du test d’aptitude. L'attestation des connaissances linguistiques pour la langue choisie dans le domaine optionnel de traduction (deuxième langue B ou langue C) doit être fournie avant de commencer à suivre le cursus. La langue de base (appelée langue A) est toujours l’allemand, quelle que soit la combinaison linguistique.

Vous devez attester du niveau C1 /selon le Cadre européen commun de référence pour les langues) dans les langues que vous souhaitez étudiez dans le cadre du master de traductologie. Les connaissances linguistiques pour la langue B sélectionnée (spécialité) sont testées dans le cadre du test d’aptitude. L'attestation des connaissances linguistiques pour la deuxième langue B ou la langue C doit être fournie avant de commencer à suivre le cursus.

Vous avez plusieurs possibilités pour attester de vos connaissances linguistiques :

  • au moins deux ans de scolarité ou au moins deux ans d’études dans un pays où est parlée la langue concernée,
  • cours de langue de la 5ème à la terminale avec spécialité au baccalauréat,
  • diplôme de licence dans le domaine de la traductologie ou de la philologie, par exemple philologie anglaise, philologie américaine, études romanes avec spécialité philologie française ou hispanique,
  • cours de langue de la 5ème à la terminale avec spécialité au baccalauréat,
  • réussite à l’un des tests linguistiques reconnus ci-dessous :
    • anglais : Cambridge Certificate in Advanced English (CAE); Test of English for International Communication (TOEIC) avec les quatre compétences partielles et le score minimum Reading 455, Listening 490, Writing 200, Speaking 200 ; Cambridge BEC Higher ; TOEFL iBT avec un résultat de 95 points ; IELTS avec au moins 7,0 points ; UNICERT III
    • français : DALF C1, Test de Français International (TFI) avec un résultat de plus de 785 points ; UNICERT III
    • espagnol : DELE (Nivel Superior), Diploma Superior de Español (D.S.E.), UNICERT III
    • russe : TRKI niveau 3, UNICERT III

Le master de traductologie est un cursus consécutif qui fait en général suite à une licence dans le domaine de la traductologie.  Les cours concernent la linguistique appliquée et se concentrent aussi sur la traduction spécialisée. Pour la spécialité, vous choisissez parmi les langues suivantes : anglais, français et espagnol. Nous vous recommandons de choisir pour le domaine optionnel une autre langue que vous avez éventuellement aussi étudiée du point de vue traductologique.

L’objet du cursus est la transmission de connaissances méthodiques et théoriques afin de pouvoir résoudre les problèmes typiques dans le domaine de la traduction et de la communication spécialisée interculturelle. Ces connaissances comprennent notamment

  • des stratégies spécifiques d’acquisition et de transfert de connaissances, notamment au niveau des relations culturelles importantes pour la traduction,
  • la production de textes spécialisés en fonction de l’objectif et du destinataire,
  • des méthodes terminologiques, lexicographiques et traductologiques,
  • des outils de travail et des outils technologiques,
  • la gestion de la qualité et de projets.

Le master de traductologie prépare à une activité professionnelle dans le domaine de la communication interculturelle spécialisée. Cette activité peut s’inscrire dans la pratique, l’enseignement ou la recherche. Dans ce dernier cas, l’accent peut être mis sur la recherche en linguistique appliquée ou sur l’application en traduction spécialisée.

Les traductrices et traducteurs travaillent principalement avec des textes spécialisés relevant des domaines de la technique, du droit ou de l’économie, mais aussi, dans une moindre mesure, des sciences humaines et sociales ou de la littérature. En plus du travail indépendant ou de l’emploi au sein d’une agence de traduction, il existe d’autres opportunités intéressantes dans l'économie libre et auprès des autorités ou des organisations internationales qui disposent de leurs propres services linguistiques. Des perspectives professionnelles existent également dans les domaines attenants tels que la linguistique informatique, la lexicographie ou la terminologie ainsi que dans le secteur de la communication, par exemple en tant que consultant en langues ou rédacteur technique.

CECI PEUT VOUS INTÉRESSER AUSSI

Double-Master Leipzig-Strasburg

Read more

Programme de mobilité européen METS

Read more

Service Learning

Read more